Rencontre avec un auteur, aujourd'hui Marie Détrée...

Publié le par Editions Tutti Frutti

Plus qu'une auteure, une 'Artiste de  la mer'...

Pour Marie Détrée, la passion de la mer et de la peinture sont dans l’ADN familiale.
A St Malo, son grand-père paternel est marin…Dès l’âge de 18 ans il passe le Cap Horn sur un bateau à voile, et pendant des années parcours le monde pour une compagnie de marine marchande.
Pendant ses loisirs à terre, il laisse libre cours à sa 'fibre artistique’ et fait de l’Art populaire, des cadrans solaires, de la peinture sur des sacs de marin.

Le père de Marie Détrée est lui aussi marin. Il suit le même chemin que son père puis devient ingénieur conseil sur des plates-formes de forage en Chine, au Nigéria, dans l’Archipel de la Terre de Feu ( Amérique du sud) en embarquant sa famille, lui donnant ainsi le goût des voyages.

Marie Détrée et son frère ont eux même des souvenirs d’enfance très liés à la mer et aux bateaux. Quand ils ne rêvent pas en écoutant les récits de leurs ailleuls, ils jouent dans les cales du Belem, le bateau dont leur grand-père a restauré les voiles, dont leur père a réparé le moteur et dans lequel , bien plus tard, Marie embarquera régulièrement pour animer des stages de dessin et de peinture à bord.

Les histoires de marins imprègnent cette famille même encore aujourd’hui, puisque Marie, son frère et ses parents se sont lancés dans un projet ambitieux : restaurer une malouinière qui n’est autre que la maison du grand-père de Surcouf. 

A Paris, le grand-père maternel est lui aussi passionné par la marine et ses aspects militaires.
Quant à sa mère, elle adore les activités manuelles et est...restauratrice de tableaux.

Dès l’enfance Marie partage sa vie entre la Bretagne et la capitale et montre les premiers signes d’un don certain pour le dessin.
Comment aurait-elle pu échapper à son héritage, à l’appel de la mer associée à des talents artistiques ?

Dès l’âge de 12 ans, elle suit ses premiers cours de dessin au musée d’Art Moderne à Paris ou elle apprend à faire de la copie de tableaux.
Elle entre aux Beaux Arts à Paris et choisit un atelier classique ouvert à toutes les tranches d’âges ce qui favorise la richesse des échanges. Elle y apprend de nombreuses techniques ( sérigraphie, lithographie, mosaïque…), la morphologie, et fait aussi de la copie au Louvre. 7 années de pur bonheur pendant lesquelles elle obtient le prix de peinture « Alphonse cellier » en 1995 , et son diplôme national d’arts plastiques en 1999.

Passionnée de marine jusque dans sa vie privée, Marie épouse alors un conservateur de musée maritime et part vivre en Normandie.La naissance de son fils stimule sa créativité. C’est là qu’elle fait ses premiers pas dans le monde des loisirs créatifs en participant à un concours de Marie Claire Idées pour lequel elle mélange peinture et broderie. Elle gagne un stage de broderie de Lunéville, l’occasion pour elle de tester d’autres talents…

Mais c’est bien par la peinture qu’elle souhaite s’exprimer. La peinture à l’huile, mais surtout la gouache pour le rendu des couleurs , la rapidité de séchage et la légèreté du support papier…avantage essentiel pour sa future carrière…

Chaque année Marie expose ses oeuvres au Salon de la marine, lieu de recrutement des futurs peintres de la marine.

Son travail y est remarqué et en 2010 elle devient la plus jeune Peintre Officiel de la Marine ( POM ) et l’une des 4 femmes peintres officielles ( parmi les 46 représentants de cette profession). 
Elle a désormais un statut militaire ( non rémunéré) et  une mission : laisser un témoignage de la vie sur les chantiers maritimes ou à bord, une façon de transmettre la culture, de s’engager pour la marine.
Depuis, au gré de ses envies, elle embarque régulièrement sur des bateaux de la marine nationale pour quelques jours, quelques semaines, accompagne les marins, partage leur quotidien, produit de nombreuses oeuvres, et crée parfois même des motifs qu'ils se font tatouer durant les escales. 
Elle est ainsi allée jusqu' en Malaisie, au Japon, en Chine, à la Réunion, au Cap de Bonne Espérance, Rio, l’Afrique de l’ouest, les Terres australes et antarctiques françaises, les îles Kerguelen, Nouméa…
Son souvenir le plus exceptionnel concerne son voyage à bord d’un sous-marin nucléaire sur lequel elle a été hélitroiée avec un petit sac contenant son matériel de peinture ! 

Entre deux bateaux, Marie trouve le temps de travailler pour le monde de l’édition.
Ainsi elle a illustré le livre ‘La grande ménagerie du Bord’ ( Editions Glénat ) dans lequel elle a pu exprimer son goût pour les animaux.

Plus récemment, sa rencontre avec l’éditeur des éditions Tutti Frutti vient de donner naissance à un livre d’activités: ‘Bateaux en bouteilles’ .
Marie y a imaginé une armada de 20 bateaux à découper, colorier et transformer en cartes, carnets, photophores, tableaux et autres objets de déco originaux et au charme rétro. Elle s’est prêtée au jeu avec amusement considérant que les frontières entre les arts sont poreuses…

Ce livre s’adresse bien sûr aux amoureux des bateaux, du papier, du coloriage, du découpage, de la décoration… mais pas seulement.
Il est l’occasion pour Marie d’élargir encore son public.

Un public qui pourra venir à sa rencontre régulièrement dès la rentrée, puisque Marie animera dans le bel Atelier du passage à Paris, des cours de peinture à l’huile et la technique de la gouache 
Tous les mardis de 10h à 21h à partir du 14 Septembre 2015 .

Pour 2016, Elle prépare un livre sur les 125 ans du Belem, ce bateau si cher à son coeur sur lequel elle travaille régulièrement..

En jetant un oeil dans son atelier ou papiers et peintures se côtoient, on dirait bien que Marie est en pleine recherche et que la mer n’est pas son seul centre d’intérêt… 

Dans la famille de Marie, tout le monde se réjouit de son parcours à la fois original, utile et artistique. Un chemin qui crée des émules puisque son fils envisage de faire le même métier…
En plus, elle est si sympathique que n’importe qui aurait envie d’embarquer avec elle pour la suivre dans ses aventures créatives.
A bientôt Marie !
   
Suivez les actualités de Marie Détrée sur sa page Facebook et son site
 
                 Les oeuvres de Marie Détrée sont actuellement exposées à St Malo :
                                             
                                             
                                             et à la Galerie Nabokov à Paris
 
SES TABLEAUX, SES GOUACHES, SON UNIVERS : LA MER....
 
 
SES CARNETS DE CROQUIS ET DESSINS, INDISPENSABLES DURANT SES VOYAGES....
                                       
 
SON ATELIER, CELUI D'UNE  PEINTRE....
 
 
SES AUTRES CREATIONS, LIEES AU MONDE DES LOISIRS CREATIFS.... à l'honneur : papiers, encres, découpage...
 
 
 SUR SA TABLE DE TRAVAIL EN CE MOMENT, de la peinture mais pas seulement....
 
 
PREMIERS PAS DANS LES LOISIRS CREATIFS : participation à un concours de Marie Claire Idées, avec ce tableau, Marie Détrée remporte un stage de broderie de Lunéville ....
 
 
Le livre d'activités 'Bateaux en bouteilles' de Marie Détrée ( Editions Tutti Frutti ) est disponible sur ce lien : bit.ly/bateauxenBOUTEILLES
UN LIVRE TRES RICHE EN PROPOSITIONS DE DECORATION A DECOUVRIR  ICI 
                                     
Le livre de 'Cartes postales à colorier ' de Marie Détrée ( Editions Tutti Frutti ) est disponible sur ce lien :        http://bit.ly/cartesPOSTALESmer

Publié dans portraits

Commenter cet article