Rencontre avec un auteur, aujourd'hui Blandine Calendrier

Publié le par Editions Tutti Frutti

Rencontre avec un auteur, aujourd'hui Blandine Calendrier

Une artiste complète en perpétuelle quête de sens ...

 

Etre une  artiste n’était pas une évidence pour Blandine Calendrier
 
Pendant 10 ans c’est dans les secteurs de l’informatique et de l’industrie qu’elle fait ses  premières armes professionnelles dans des métiers liés au commerce et au marketing. 
 
Pourtant depuis toujours elle s’intéresse à l’aquarelle, la photo, les matières …et cherche un moyen d’exprimer ce qu’elle est vraiment, ce qu’elle ressent. 
 
Le déclic se fait un jour lorsque presque par hasard, elle participe à un atelier de broderie au boutis animée par Madame Nicolle (maître d’art en Broderie au Boutis) dans la région de Calvisson (près de Nîmes) . 
 
Avec elle elle partage le goût de la transmission, de la protection d’un patrimoine culturel, de l’histoire car les boutis sont vieux de 5 siècles. Elle aime ces ouvrages qui   sont comme des fils   reliant  les différentes époques et qui ne demandent qu’à être prolongés, à être adaptés à la période actuelle . 
 
Blandine découvre la broderie comme un véritable  langage et décide d’en faire son nouveau  métier. 
 
Elle crée sa marque "Pique et trotte",  ouvre un atelier de broderie traditionnelle, tricot et autres arts du fil ouvert au public, collabore à des magazines de loisirs créatifs comme Passion fil, Passion fil et cartonnage, Magic Patch ou Broderie créative. 
 
La vie l’emmène  à Villevocance dans l’Ardèche verte pour se ressourcer loin de l’agitation et y poser de nouvelles bases  de travail. 
Son moteur ? oeuvrer dans la continuité, voir une évolution dans ce qu’elle crée, transmettre son savoir faire… toujours autour du  boutis, sa principale passion. Pour elle rien n’est un "one-shot", elle  a besoin de donner du sens à ce qu’elle fait.
 
Elle réalise ainsi un premier livre d’initiation : "Boutis facile" 
 
Elle se découvre ensuite une affection particulière pour les motifs qui représentent des anges, rencontre l’adhésion du public et en fait l’objet de son second livre.
 
Peu après, elle se penche sur les abécédaires qu’elle retrouve en chinant et décide d’en moderniser le graphisme.C’est là qu’elle rencontre l’éditeur des Editions Tutti Frutti et c’est donc avec lui qu’elle réalise son troisième livre: Abécédaires au boutis.
 
Enfin, passionnée par l’esthétique japonaise épurée, le style d’Hokusaï, le sashiko (broderie traditionnelle réalisée au point avant blanc sur toile foncée) et le graphisme nippon (point commun qu’elle partage avec son fils Maxime) , Blandine mixe ces sources d’inspiration pour se lancer dans son quatrième livre à découvrir sous peu : Boutis INSPIRATION JAPON aux Editions Tutti Frutti
 
Pour la première fois mère et fils vont même collaborer ensemble  pour l’une des créations présentées, Blandine ayant brodé un dessin de Manga réalisé par Maxime. Peut être le début d’un duo artistique … qui sait ?
 
Le boutis  exige un cadre, de la rigueur, des règles, de la patience, du temps.
Il remplit la vie de Blandine mais ne lui suffit pas pour autant.
 
En parallèle elle a besoin de liberté, de choses instinctives, d’immédiateté, de sensualité, de rapports tactiles avec la matière… et d’une dépense physique !
Et c’est dans la peinture du boutis à l’encre, dans la sculpture de l'argile que Blandine trouve son "rééquilibrage" et nous donne une nouvelle source d'émerveillement.
Vous l’avez compris, Blandine Calendrier est une artiste complète et comblée… qu’on applaudit des deux mains !
 
Pour l'instant Blandine Calendrier est très secrète, mais vous pourrez bientôt la rencontrer sur les expositions qu'elle prépare.
En attendant vous pouvez la joindre   à cette adresse mail :  blandine.calendrier@gmail.com






 

Le livre Abécédaires au Boutis de Blandine Calendrier (éditions Tutti Frutti) est disponible sur ce lien :
                                           http://bit.ly/abecedairesAUBOUTIS

Publié dans portraits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article